Une Grille indicative pour les propriétaires et locataires wallons

Un outil de référence indicatif pour le marché locatif qui définit un loyer raisonnable en fonction de certaines caractéristiques du bien, voilà ce qui a été adopté, en première lecture, par le Gouvernement wallon ce 2 juin.

Un outil simple d’utilisation au printemps 2017

La grille indicative des loyers se veut être un outil simple d’utilisation puisque chaque locataire ou propriétaire wallon pourra, moyennant la réponse à 10 questions, déterminer un loyer indicatif et un intervalle de négociation.
Ces questions concernent :

  • 4 valeurs de base :
    • la typologie du logement (maison ou appartement)
    • la superficie
    • l’année de construction
    • le nombre de chambres
  • 5 valeurs renvoyant à la performance énergétique :
    • Le type de chauffage
    • la présence d’un thermostat
    • le chauffage d’eau central
    • le type de vitrage
    • le type d’isolation
  • une valeur représentant la pression foncière dans la commune

La Grille indicative se complète par un intervalle de négociation actuellement de l’ordre de 20% (visant à y intégrer un facteur de négociation entre propriétaire et locataire). Elle se présentera sous la forme d’un tableur à compléter en fonction des caractéristiques du logement concerné.
Afin de permettre une application adaptée au marché locatif wallon, il est nécessaire de mener une phase de consultation et de réaliser une phase test de la grille. L’administration wallonne (Direction générale en charge du Logement - DGO4) et le CEHD constitueront un panel citoyen représentatif de publics cibles (composé pour 50% de locataires et 50% de propriétaires). Ce panel sera appelé à préciser le loyer actuel afin de le comparer avec le loyer indicatif qui est fourni par la grille. Il lui sera également demandé de préciser les principaux motifs qui, selon lui, justifient un écart sensible entre le loyer indicatif obtenu et le loyer actuel.
De cette manière, les loyers indicatifs prévus pourront être réajustés à l’issue de la période de test. Les résultats de la phase test seront analysés et présentés avec la grille définitive au Gouvernement wallon fin 2016.

En savoir plus :

Partager