Les épiceries sociales et les restaurants sociaux mieux soutenus par la Wallonie

Le Gouvernement wallon a validé l’avant-projet de Décret visant à pérenniser l’action des épiceries sociales et des restaurants sociaux auprès des personnes en situation de précarité.

Les épiceries sociales et les restaurants sociaux jouent un rôle essentiel en matière lutte contre la précarité, une des priorités du Gouvernement wallon. Ces structures favorisent la réinsertion sociale des personnes précarisées     en leur permettant de bénéficier de repas à coût réduit et d’un accès à des produits alimentaires et d’hygiène de qualité à un prix inférieur à celui pratiqué dans le circuit commercial.

Ces deux démarches s’inscrivent pleinement dans une dynamique de responsabilisation des personnes en situation de précarité en leur donnant les moyens de gérer elles-mêmes leurs achats ou de participer aux frais d’un repas, bases qui leur permettront de retrouver la dignité.

 

 

Partant du constat que le secteur de l’aide alimentaire est morcelé en de nombreuses petites structures, cet avant-projet de Décret vise à :

  • renforcer la concertation entre les acteurs de terrain au sein d’une coupole participative. Les moyens à disposition des associations pourront ainsi être renforcés et optimisés par la mutualisation et la recherche de moyens additionnels ;
  • soutenir les opérateurs dans la formation des travailleurs et des bénévoles pour améliorer l’accueil et l’accompagnement des personnes précarisées ;
  • encourager une alimentation saine, équilibrée et de qualité ;
  • limiter le gaspillage alimentaire ;
  • etc.

Afin de pérenniser le fonctionnement des épiceries sociales et restaurants sociaux, il a également été décidé de leur octroyer un financement annuel complémentaire en portant la subvention que la Wallonie leur consacre à 935.000 € annuels. Ce budget garantira ainsi la pérennisation de leurs activités sur le long terme et l’amélioration de l’accompagnement social des citoyens les plus fragilisés.

Partager