Lancement de la campagne "#ARRÊTE C'est de la violence"

Parce que la pauvreté est une forme de violence et qu'elle concerne en particulier les femmes...

17 % des jeunes sont victimes de cyber-violence et de violences sexuelles dans leur couple.

1 fille sur 10 subit des violences sexuelles dans sa relation amoureuse.

1 femme sur 6 a déjà subi 1 viol dans son couple.

À l’approche du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la Wallonie, la Fédération Wallonie Bruxelles et la COCOF lancent une campagne de lutte contre les violences sexuelles dans les couples de jeunes et jeunes adultes.

Cyberviolence à caractère sexuel ou sexiste, rapport sexuel non consenti, viol, … « #ARRÊTE C’est de la violence » se décline en 4 spots web, un spot TV, des affiches et stickers.

Jeunes ou moins jeunes, la majorité des victimes n’ose pas en parler ou demander de l’aide. De même, il peut parfois être difficile de détecter les signes de violence dans une relation amoureuse.

Le site de la campagne www.arrete.be aide les jeunes à détecter les formes d’agressions sexuelles et les informe des relais en cas de violences sexuelles. Un système de chat est également proposé.

Partager