[COVID-19] Stages des étudiants dans l’enseignement supérieur

Quelles sont les règles pour les stages à effectuer quand on est étudiant dans l’enseignement supérieur ?

Normalement, les stages sont maintenus et c’est votre lieu de stage qui est responsable. Votre lieu de stage peut décider de mettre fin plutôt à votre stage ou de ne pas vous autoriser à le réaliser.

Cependant, votre lieu de stage a l’obligation de vous encadrer et de vous mettre dans des conditions de sécurité et d’hygiène correctes.  

Si ce n’est pas le cas, vous devez contacter votre établissement d’enseignement supérieur. Votre établissement doit alors prendre contact avec votre lieu de stage dans les plus brefs délais pour connaitre la situation.  

Si la situation est effectivement problématique, l’établissement vous avertit, ainsi que votre lieu de stage, que le stage ne peut être poursuivi.  

En général : Si le stage n’a pas pu commencer ou a dû être arrêté, votre jury est invité à le remplacer ou à le compléter par d’autres activités pédagogiques. Si ce n’est pas possible : le report du stage –ou d’une partie- à l’été (3ème quadrimestre) est possible, le stage –ou une partie de celui-ci- peut se faire sur l’année académique suivante, s’il n’y a pas d’autre solution le jury peut dispenser un étudiant de stage s’il a réussi au moins 75% du volume du stage prévu.
 
Pour les stages dans les professions réglementées (dentiste, médecin, vétérinaire, pharmacien, infirmier responsable de soins généraux, sage-femme, architecte) : il faut essayer de les maintenir au maximum. Dans tous les cas, les heures devront être prestées. Il sera possible de reporter des stages durant la suite des études – sauf pour les années diplômantes -, les stages pourront avoir lieu cet été (3ème quadrimestre), le nombre d’heures par jour où l’étudiant peut être en stage. 
 
Pour les étudiants qui se sont engagés volontairement dans les structures de soins de santé, le jury peut éventuellement valoriser ces heures comme des heures de stages sur base des compétences acquises et des législations européennes en vigueur (qui réglementent les professions citées ci-dessus). 
 
C’est donc votre jury qui a le pouvoir de décision concernant les stages qui n’ont pas pu commencer ou ont dû être arrêté. Il est conseillé de contacter son établissement d’enseignement supérieur si vous n’avez pas encore eu d’information. 
Où m’adresser ?  

En cas de problème, la Fédération Wallonie-Bruxelles peut être un point de contact  

Téléphone : 0800/20.000

Permanences téléphoniques : jours ouvrables de 8h à 18h

Modalités : gratuit et anonyme

Le conseil étudiant de votre établissement peut également vous soutenir en cas de problème.