[COVID-19] Allocations familiales du jeune demandeur d’emploi - évaluation

Le jeune inscrit comme demandeur d’emploi peut continuer à bénéficier des allocations familiales pendant le stage d’insertion professionnelle, tant qu’il n’est pas dans une situation d’obstacle.

Pendant ce stage, le FOREM évalue les démarches entreprises par le jeune pour trouver un emploi. Après deux évaluations positives, le jeune peut demander la perception d’allocations d’insertion de chômage, et son droit aux allocations familiales s’arrête.

Pour ces évaluations, le jeune est convoqué par le FOREM. En raison des mesures de confinement, le FOREM procède aux évaluations sur pièces autant que possible.  Si un entretien s’avère nécessaire, l’évaluation est reportée.  

Pour la deuxième évaluation, quand une décision positive sera prise, elle le sera avec un effet rétroactif.  

La rétroactivité du droit aux allocations d’insertion peut générer un obstacle au droit aux allocations familiales. Les allocations familiales payées devront être récupérées par la caisse d’allocations familiales. Le choix de demander l’arrêt des paiements si elle anticipe une deuxième évaluation favorable est donc laissé à la famille, via un formulaire à renvoyer à sa caisse d’allocations familiales. 

Pour la troisième évaluation et les suivantes (le jeune est alors en prolongation du stage d’insertion professionnelle), aucune décision rétroactive ne sera appliquée. 

Les paiements sont donc poursuivis sans risque de paiement indu d’allocations familiales, jusqu’à la prochaine évaluation.  

 
Où m’adresser ? 

Auprès du FOREM CLIQUEZ ICI

Auprès de ma caisse d’allocations familiales :

Camille CLIQUEZ ICI
Infino CLIQUEZ ICI
Parentia CLIQUEZ ICI
Kidslife CLIQUEZ ICI
Famiwal CLIQUEZ ICI